Docs

Armand, alumni de Télécom St Etienne en 2014, nous parle de son parcours

Peux-tu résumer ton parcours scolaire ?

J’ai passé un bac S-SI avec spé Math (je ne sais pas si le nom n’a pas changé entre-temps). J’ai passé le concours pour le groupe Polytech et j’ai rejoint Telecom en CiTSE, en ayant entendu parler lors de l’entretien pour ce concours.

J’ai fait les deux ans de prépa intégrée. Ensuite, j’ai rejoint la première année en parcours classique, puis j’ai suivi la spécialisation Télécommunications et Électronique et le cours spécialisé sur les mathématiques et l’informatique. En troisième année, je suis parti en Erasmus à Padoue, en Italie.

À la fin de l’école, j’ai rejoint un Master en Affaires Européennes à Sciences Po Grenoble. J’ai enfin terminé mes études par un MBA en Business et Économie au collège d’Europe à Bruges en Belgique. J’ai eu un premier emploi à EY Luxembourg dans le conseil aux entreprises dans le domaine du numérique. J’ai ensuite rejoint une StartUp spécialisée dans les paiements, Mercedes Pay (fermée depuis), où j’étais responsable de l’analyse de données et du data warehouse. Je travaille maintenant chez Satispay en Italie.

Peux-tu expliquer en quoi consiste ton métier actuel ?

Satispay est une scale-up Italienne qui propose une application qui offre une alternative de paiement aux réseaux Visa et Mastercard. Je suis responsable du département de détection et répression des activités frauduleuses. Mon métier consiste en deux parties différentes : une partie opérationnelle où je travaille sur la répression des fraudes. Il s’agit tout d’abord d’ouvrir une investigation avant de prendre, si nécessaire, des mesures financières (blocage du compte et gel des avoirs, diminution de la capacité de crédit, suppression du compte client). La deuxième partie, est basée sur l’analyse des données et la conception des systèmes de prévention des fraudes (transaction monitoring). Mon équipe gère ainsi le risque financier lié aux fraudes (par exemple : usurpation d’identité, vol de compte client, activités illicites et/ou frauduleuses)

Le point fort de l’école selon toi ?

Le point fort de l’école est selon moi le nombre important de disciplines abordées durant le cursus ainsi qu’une formation proche des besoins des entreprises. Ayant eu mon diplôme d’ingénieur en poche, je ne savais pas encore exactement comment l’utiliser. Mais les fondations solides acquises en IT et aussi dans les sciences dures (mathématiques) m’ont permis de trouver facilement un travail dans un domaine (finance) assez éloigné des matières enseignées à l’école. Mon diplôme d’ingénieur a été un atout tout au long de mon parcours, grâce notamment aux compétences techniques apprises et à l’acquisition d’une certaine aisance avec les chiffres.

Et enfin quelques mots pour décrire l’école

Les années à Telecom restent parmi les meilleures de ma vie. Les petites promotions permettent de trouver très rapidement des amis avec qui je suis toujours proche. La vie des associations et riche et Saint-Étienne est une ville sympathique pour les étudiants car très estudiantine (nombreuses universités) et peu onéreuse, ce qui permet des sorties à moindre coût et de rencontrer d’autres étudiants d’origine et d’horizon variés.

Armand
Promo 2014

Partagez
wpChatIcon