Docs

De Télécom Saint-Etienne à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques, il n’y a qu’un pas. Sara revient sur son parcours depuis les bancs de l’école.

Peux-tu résumer ton parcours scolaire ?

J’ai réalisé 2 ans de classe préparatoire aux grandes écoles MPSI / MP à la Martinière Monplaisir à Lyon puis j’ai intégré sur concours Télécom Saint-Étienne.

Ton cursus à l’école ?

J’ai fait une année de tronc commun puis une spécialisation Télécom et Électronique en deuxième année avec une option Intelligence artificielle. J’ai ensuite eu la chance de réaliser mon dernier semestre en échange à l’université Sun Yat Sen de Kaohsiung à Taiwan avec une spécialité Computer science and Electronics. Au sein de TSE, j’étais rédactrice du journal de l’école pendant 1 an.

Ton parcours depuis l’école ?

Après mon échange à Taiwan, j’ai enchaîné avec un stage de fin d’études au sein d’un cabinet de conseil en architecture et management des systèmes d’information des entreprises qui m’a embauché à la fin de mon stage et chez qui j’ai passé presque 6 ans. J’ai ensuite saisi l’opportunité de partir dans un cabinet de conseil plus grand qui m’offrait un poste de Manager toujours dans le conseil en Management des systèmes d’information où j’ai pu intervenir chez de nombreux clients (Suez, Engie, Technip, BPCE, ARS Île de France). En 2021, je saute sur l’occasion de pouvoir rejoindre le comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 en tant que cheffe de projet senior IT billetterie et e-commerce. J’occupe ce poste actuellement, et ce, jusqu’à la livraison des jeux en 2024.

Peux-tu expliquer en quoi consiste ton métier actuel ?

Je pilote le projet de mise en place de la billetterie olympique et paralympique sur le plan IT. À savoir l’intégration de la billetterie dans l’écosystème technique de Paris 2024 et avec les autres briques nécessaires à son fonctionnement, la validation de sa robustesse en termes de charges et de cybersécurité et je pilote l’ensemble des tests et contrôles qui devront être réalisés avant son lancement. J’ai également dans mon périmètre le suivi projet des boutiques e-commerce de Paris 2024.

Le point fort de l’école selon toi ?

La diversité des cursus et la possibilité de varier les cours et matières choisies, j’ai pu faire de mon côté de l’électronique, des télécoms de l’informatique, de l’intelligence artificielle, et même prendre des cours de russe durant un semestre. Une richesse et une diversité qui permettent d’acquérir des connaissances variées et d’apprendre à s’adapter rapidement à de nouveaux sujets. Une possibilité également de suivre des cours beaucoup plus pratiques et liés à la vie en entreprise qui permettent de se projeter plus facilement sur le type de métiers et de fonctions que l’on pourra faire en sortie d’école. Enfin, des possibilités d’échanges à l’international qui sont une chance incroyable de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles manières d’apprendre et de développer son apprentissage de langues étrangères.

Et enfin quelques mots pour décrire l’école

Une école où il fait bon vivre, qui nous permet de nous épanouir et de découvrir une large palette de domaines techniques mais aussi d’apprendre à vivre ensemble et à développer un esprit d’équipe. Mes 3 ans à Télécom Saint-Étienne resteront un superbe souvenir et les liens et connections que j’y ai créés sont toujours dans ma vie aujourd’hui.

Sara Kenouni
Promo 2017

Partagez
wpChatIcon