Docs

Zoom sur Philippe Bertin, diplômé 2016 au cœur de la Silicon Valley

Il y a six ans, j’ai choisi de rejoindre la classe préparatoire intégrée de Télécom Saint-Etienne (CiTiSE). J’ai passé le concours Geipi Polytech puis ai été sélectionné afin de rejoindre la promo 2010/2011. Bachelier encore indécis sur mes réelles envies futures, c’est en grande partie au travers des cours reçus à l’IUTde Saint-Etienne lors des deux premières années du cursus que j’ai commencé à m’intéresser à ce qui deviendrait la ligne directrice du reste de mon cursus : l’étude de l’informatique.

Ayant réussi les quatre semestres de CiTiSE, j’ai naturellement rejoint Télécom Saint-Etienne en quête de l’obtention du Graal : le diplôme d’ingénieur.

La préparation intégrée m’a permis une entrée en relative douceur dans l’école puisque de nombreuses matières spécifiques à Télécom Saint-Etienne avaient été enseignées lors de la préparation. Au début de ma deuxième année de cycle, motivé par de nombreux étudiants partis à l’étranger pendant cette même année, j’ai posé ma candidature pour rejoindre l’Université d’Alaska à Fairbanks (UAF). Cette destination partenaire de l’école, mais encore jamais explorée par les étudiants de TSE m’a énormément attiré. Grâce au soutien à la fois de mes professeurs, du service relations international et au soutien financier de la région Rhône-Alpes, j’ai pu y passer l’année scolaire 2014/2015.

En parallèle, j’ai décidé d’effectuer mon Stage d’Initiative Personnelle (SIP) pendant l’été, avant de partir en Alaska. Dans ce but, j’ai pris l’initiative de contacter une Startup nommée YETI à San Francisco que j’avais découverte sur internet. Après quelques entretiens via Skype, et deux exercices pratiques, j’ai été accepté en tant que stagiaire ingénieur logiciel pendant l’été 2014.

En plus de l’expérience enrichissante d’étudier dans un campus Américain et de l’aventure (exotique!) offerte par la destination, mon année d’études en Alaska m’a permis d’orienter mon avenir professionnel. J’ai profité de l’été 2015 pour ehollister_ave_-_google-mapsffectuer avec un étudiant écossais rencontré à l’université d’Alaska, un périple de deux mois à vélo en Amérique centrale qui nous a menés du Nicaragua au Peru. L’objectif était de promouvoir une association caritative accompagnant les adolescents atteints de cancer (Teenage Cancer Trust).
Au retour, j’ai activement recherché un terrain de stage en privilégiant les entreprises mettant à profit la technologie pour apporter des solutions concrètes aux problèmes socio-écologiques actuels. C’est ainsi que j’ai démarché “InTouch Health”, basé dans le sud de la Californie et orienté dans le domaine de la santé-connectée.
Après un entretien d’une journée au cours de laquelle j’ai été intervphilippe_bertin___linkediniewé par les responsables des différents départements de l’entreprise, j’ai été accepté en tant que stagiaire. J’ai activement contribué au développement de leurs applications pour iPhone et iPad, puis l’on m’a confié la responsabilité de la création et de l’intégration dans leur système d’une solution d’authentification unique (Single Sign-On).

A l’issue de ce stage de fin d’études réalisé de novembre 2015 à mai 2016, j’ai été recruté par cette entreprise comme ingénieur développeur. Je suis désormais en charge du développement de leurs applications sur iOS.

Partagez
wpChatIcon