Docs

Deux étudiants ingénieur de Télécom Saint Etienne remportent le Hackathon organisé par Sopra Storia

Couverture blog Hackathon Sopra Steria

Diane et Wassim, deux étudiants en 4ème année de cycle ingénieur à Télécom Saint-Étienne ont participé à un Hackathon organisé par Sopra Steria, l’un des leaders européens de la transformation digitale. À travers ce week-end créatif et challengeant, Diane et Wassim ont imaginé une application mobile collaborative à destination des personnes à mobilités réduites, sur le thème suivant : « Réinventé l’inclusion au numérique ». Leur projet a suscité un intérêt majeur de la part du jury puisqu’ils ont décroché la première place au podium et chaque membre de l’équipe a ainsi remporté une trottinette électrique.

Découvrez leur témoignage !

Comment s’est déroulé le hackathon ? 

Wassim : « Le hackathon s’est déroulé sur tout un week-end. Vendredi, nous nous sommes tous retrouvés afin de rencontrer tous les participants et former notre équipe. Avec Diane, on était déjà en binôme et on devait trouver un autre binôme avec qui faire équipe. Les équipes se composaient de 4 personnes, 2 personnes techniques et 2 personnes fonctionnelles. Nous avons choisi de nous mettre avec Pierre et Florine. » 

Diane : « Il s’est déroulé sur 2 jours à Clermont Ferrand. Pour développer notre projet, nous avons composé une équipe avec Florine et Pierre, deux étudiants de l’IAE aux postes fonctionnels, ainsi que Wassim et moi-même, aux postes techniques. Tout au long de l’hackathon une équipe d’encadrants techniques était là pour répondre a nos questions. Le dimanche après-midi ont eu lieu les présentations de chaque groupe, le jury se composait de cadres provenant de diverses entreprises (Michelin, Sopra Steria,…).»

Parlez-nous de votre projet sur le thème suivant : « Réinventé l’inclusion au numérique ».

Diane : Le projet présenté par mon équipe s’intitule Access’Team : c’est une application collaborative permettant aux personnes à mobilité réduite, malentendantes et malvoyantes de se réapproprier l’espace urbain en étant acteur du changement et de former une communauté digitale locale. Grâce à la géolocalisation, les utilisateurs signalent les lieux qui sont inaccessibles. Les collectivités territoriales partenaires font de ceux étant le plus souvent signalés, une priorité pour la réhabilitation. Une fois la rénovation effectuée, l’utilisateur est notifié que sa contribution à eu un impact concret. Les villes les plus engagées bénéficieront d’un label, renforçant ainsi l’attractivité de leur territoire. Les fonctionnalités intuitives et une communauté active feront la force de notre application qui s’inscrit dans les valeurs de l’inclusion et de l’engagement citoyen. »

Wassim : « Il s’avère que nous avions la même idée de projet tous les 4, à savoir une application à destination des personnes en situation de handicap. Celle-ci consiste en une carte où les lieux accessibles aux personnes en fonction de leur handicap (mobilité réduite, malvoyant, sourd) sont affichés. L’application a aussi une vocation collaborative, en permettant aux utilisateurs d’ajouter des lieux accessibles, de mettre des avis sur les installations et de signaler les lieux inaccessibles. Notre projet a beaucoup plu au jury, nous avons remporté le 1er prix ! »

Logo Access map
Logo du projet porté par Diane et Wassim

Que retenez-vous de ce Hackathon ?

Wassim : « J’ai apprécié participer à cet Hackathon car j’ai vraiment pu approfondir mes connaissances dans le développement d’applications. Réaliser une application en 24h a été un réel challenge, j’ai trouvé cela très stimulant et cela m’a poussé à donner le meilleur de moi-même. »

Diane : « C’est événement a été très formateur. J’appréhendais la thématique proposée, mais finalement j’ai beaucoup appris, autant dans le domaine fonctionnel que technique. J’ai découverts un nouveau langage informatique que j’ai su m’approprier en l’espace d’une journée et demie. Il m’a également permis de découvrir le monde de l’entreprise. »

Partagez
wpChatIcon