Télécom Saint-Etienne vous fait découvrir les thèses et HDR soutenues à l’école. Voici un résumé de celles soutenues en novembre.

« Détection et caractérisation d’objets à partir de signaux faibles dans des images : applications en astronomie et microscopie », thèse soutenue par Olivier Flasseur, Laboratoire Hubert Curien

La détection et la caractérisation d’objets dans des images bruitées est un problème essentiel en astronomie et microscopie. La thèse soutenue par Olivier Flasseur propose des méthodes de détection et de caractérisation d’exo-planetes basées sur la modélisation statistique des fluctuations du signal. Les contributions incluent un algorithme pour une meilleure prise en compte des anomalies dans les données réelles. Les résultats obtenus permettent d’améliorer notablement les détections par exemple pour le VLT (Very Large Telescop) européen.

Télécom Saint-Etienne et le Laboratoire Hubert Curien ont eu le plaisir de recevoir Anne-Marie Lagrange, astrophysicienne membre de l’Académie des Sciences et directrice de recherche CNRS à l’Institut de Planétologie et Astrophysique de Grenoble.
Renommée notamment pour ses travaux sur les systèmes planétaires extrasolaires, Anne-Marie Lagrange est une pionnière de la technique de détection dite de « l’imagerie directe » consistant à détecter les objets célestes en acquérant directement leur image sur un capteur.
Grâce à la conception d’instruments de pointe installés sur le Très Grand Télescope Européen, à laquelle elle participe activement, Anne-Marie Lagrange est à l’origine de la découverte de nombreuses exoplanètes.
Son exposé a porté sur le domaine très actif de la détection et de la caractérisation des exoplanètes.