Docs

Lilian Bossuet remporte le Grand Prix de l’Electronique du Général Ferrié

Lilian Bossuet, a obtenu, le 5 décembre dernier, le prestigieux prix de l’Electronique du Général Ferrié, prix récompensant un ingénieur ou scientifique dont les travaux ont contribué d’une manière importante aux progrès de l’électronique et de ses applications. Lilian Bossuet, qui effectue ses recherches au sein du laboratoire Hubert Curien, principal laboratoire d’appui de l’école, a été récompensé pour ses travaux sur la « Lutte contre la contrefaçon de composants électroniques ».   En voici un bref résumé : « C’est pour lutter contre le vol, la copie illégale et la contrefaçon des circuits intégrés – enjeu désormais crucial pour la France et l’Europe – qu’est né en 2013 le projet SALWARE. Porté par Lilian Bossuet et financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et la Fondation de Recherche pour l’Aéronautique et l’Espace (FRAE), ce projet vise l’étude (théorique et expérimentale) et la conception de matériels salutaires, difficilement détectables/contournables, insérés dans les circuits intégrés. Ces systèmes matériels ont pour fonction de fournir une information de propriété intellectuelle (marque de propriété, licence d’utilisation…) et/ou d’activé le circuit à distance après sa fabrication. Le but est de protéger efficacement la propriété intellectuelle des industriels de la micro-électronique, de sécuriser la chaîne d’approvisionnement des industriels de l’aéronautique et du domaine militaire, et de garantir la qualité et la sécurité des achats du grand public. » Pour Lilian Bossuet « Ce prix témoigne d’une grande reconnaissance par la communauté nationale de mes travaux et notamment de mon projet jeune chercheur financé par l’ANR, c’est une bonne occasion de mettre en avant mes travaux qui se trouvent dans la niche de la sécurité matérielle. Cette distinction est avant tout pour moi un fort encouragement à persévérer dans mes travaux. » « Cette distinction obtenue par un des enseignants chercheurs de l’école vient valoriser l’ensemble des travaux réalisé au sein de l’écosystème d’enseignement et de recherche du campus stéphanois, et notamment sur le campus Manufacture entre Télécom Saint-Etienne et le laboratoire Hubert Curien » témoigne J. Fayolle, directeur de Télécom Saint-Etienne
Partagez
wpChatIcon