Télécom Saint-Etienne vous fait découvrir les thèses et HDR soutenues à l’école.
Voici un résumé de celle soutenue en septembre.

Génération de nombres aléatoires dans les circuits électroniques numériques exploitant des cellules oscillantes, thèse soutenue par Ugo Mureddu, promotion 2015. 

« J’ai réalisé ma thèse au laboratoire Hubert Curien dans l’équipe SESAM (Systèmes Embarqués Sécurisés et Architectures Matérielles) sous la direction de Lilian Bossuet. Ma thèse traitait de la génération de nombres aléatoires dans les circuits électroniques numériques exploitant des cellules oscillantes.
L’utilité de ces nombres aléatoires est double: soit générer des clés secrètes pour chiffrer les données qui transitent sur ces circuits et par extension sur le réseau internet, soit générer des identifiants uniques par circuit.
Plus techniquement, je me suis intéressé à la conception, la caractérisation, la modélisation et la résistance face aux menaces sécuritaires des générateur d’aléa à base de cellules oscillantes.
Une cellule oscillante est une petite structure assez simple qui génère un signal périodique.
 A présent, je travaille chez ST Microélectronique à Rousset (proche Aix en Provence), toujours dans le même domaine qui est la sécurité des circuits électroniques. »