Les plateformes technologiques constituent un outil précieux de développement de l’innovation au sein de l’école.

Innovation pédagogique tout d’abord puisque la plupart de nos plateformes sont utilisées pour la formation des ingénieurs, que ce soit dans le cadre de projets, de stages, voire même d’emplois ou de créations d’entreprises.

Mais les plateformes sont également essentielles dans le cadre de nos relations industrielles, et fournissent ainsi des outils de prototypage, de tests, de développement pour nos partenaires.

Plateforme LASER

Télécom Saint-Etienne s’est dotée d’une plateforme de R&D autour des matériels de très hautes technologies laser.

La plate forme laser de Télécom Saint-Etienne est dotée de deux machines industrielles mettant en œuvre des technologies laser dans le secteur de la production industrielle de précision :

  • Une machine de micro soudage (technologie YAG pompé lampe) permet un soudage par micro points jusqu’à une taille du spot laser de 100 microns.
  • Une machine de marquage (technologie YAG pompé par diodes) doté d’un logiciel de dessin performant permet le marquage laser d’une grande variété de surfaces.

Ces machines permettent bien sûr aux étudiants de l’école un apprentissage sur du matériel professionnel mais la plate forme est aussi accessible aux entreprises, spécialement aux PME/PMI désireuses de mieux connaître les technologies laser.
 
Des formations continues sont également proposées sur deux jours pour permettre une initiation des personnels de ces entreprises.

Par ailleurs des enseignants chercheurs de Télécom Saint-Etienne développe une activité de recherche et développement en partenariat très original dans le domaine des techniques innovantes de marquage laser couplées à des techniques de relecture (thèse CIFRE, brevets déposés) pour l’identification, la traçabilité, la lutte contre la contrefaçon.

Plateforme VIVA

La vocation de la plateforme VIVA (Vision Industrielle Vision Active) est d’offrir un panel représentatif des composants mis en œuvre au niveau industriel dans une démarche d’automatisation de processus par vision.

Compte-tenu des contraintes économiques (budget, rentabilité, cadences…), les systèmes de vision émergent en effet de plus en plus au sein de l’industrie et des services pour des opérations de contrôle, de mesure ou d’identification.
 
La mise en œuvre de ces systèmes nécessite alors de bien appréhender l’ensemble des composants pour adapter la configuration requise aux besoins de l’application. Pour cela, la plateforme couvre la diversité des matériels mis en jeu :

  • éclairage (géométrie, sources…)
  • optique (objectifs, filtres…)
  • caméras (résolution, hautes cadences, capteurs, USB, GigE…)
  • systèmes autonomes (matriciel, linéaire)
  • systèmes base PC (cartes, logiciels de traitement d’images…)
  • postes de défilement

Cette plateforme est d’une part à vocation pédagogique mais constitue d’autre part un banc d’essai à disposition des industriels. Quelle qu’en soit la teneur, de nombreux dispositifs existent pour accompagner dans leur projet les industriels envisageant la mise en place ou l’évolution d’un système de vision.

Plateforme EUROP

La plateforme technologique EUROP (Échanges et Usages pour les Réseaux Opérateurs) permet de recréer au sein d’une pièce l’ensemble d’un réseau départemental, et la chaine de valeurs associées (production de services, échanges de données au sein d’un GIX, routage, distribution chez l’abonné FTTH, FFTB, XDSL…).

Nous retrouvons donc les technologies cuivre (ADSL, ADSL2+, SHDSL, VDSL2), les technologies optiques (Point à point ou GPON) ainsi que des solutions alternatives (déport de signaux DSL).
Nous avons la possibilité de recréer, dans un espace réduit, un réseau haut débit régional sur lequel il est possible de venir tester ses configurations, services ou équipements.
 
L’objectif est ici de fournir une plateforme de tests de nouveaux services numériques, de nouveaux modèles pour les opérateurs télécom, mais aussi de pérennité des modèles existants face aux évolutions actuelles (IPV6 par exemple). 

Cette plateforme, très ambitieuse, est destinée aussi bien aux actions de formation, mais aussi et surtout comme interface avec nos entreprises partenaires.

Plateforme Ellipsomètre

– Ellipsomètre JOBIN YVON UVISEL

L’ellipsométrie est une méthode d’analyse non destructive des propriétés optiques et géométriques de couches minces. Cet ellipsomètre permet des mesures dans la gamme 260-2100 nm sur tout type d’échantillons plans.

Il est équipé soit d’une platine XY permettant une cartographie 200×200 mm (épaisseur échantillon inférieure à 4 mm), soit d’une platine de rotation pour des mesures azimuthales (épaisseur échantillon inférieure à 20 mm). Il est équipé du logiciel de traitement Deltapsi2.